Dossier spécial

Une chance pour tous

On y est !  

Début septembre, venez découvrir avec nous l’ouverture de « L’Institut Régional de Formation des Métiers de l’Artisanat » ! Avec cette nouvelle plateforme régionale de formation aux métiers, toutes les entreprises demandeuses d’un apprentissage de qualité et d’une spécialisation de leurs effectifs vont pouvoir renforcer leur compétitivité avec des savoir-faire étendus. Tour d’horizon

On compte sur vous : recrutez, qualifiez et spécialisez !

À Nîmes, au 904 avenue du Maréchal Juin, les travaux arrivent à leur terme, d’où la visite attendue, fin juin, de Damien ALARY, président de la Région Languedoc Roussillon. Partenaire majeur du projet, le Conseil Régional a largement contribué à la réalisation de cette plateforme d’excellence pour la formation annuelle de 800 apprentis d’ici deux ans. « Une chance pour tous » comme le dit le président de la CMA 30, Serge ALMÉRAS. « Tout le monde s’est fortement impliqué dans cette réalisation :la Région, mais aussi le Département, l’État avec la Caisse des Dépôts et Consignations, le réseau CMA avec l’Université Régionale des Métiers et de l’Artisanat – et la Ville de Nîmes aussi, pour la cession gracieuse du terrain attenant au bâtiment. Maintenant, c’est aux entreprises de jouer le jeu : on leur apporte sur un plateau un outil exceptionnel, aux chefs d’entreprises de décider le recrutement d’apprentis. 

On compte sur vous, embauchez des jeunes– donnez leur eux aussi une chance – et spécialisez vos salariés – l’IRFMA, c’est pour vous qu’on l’a créé !

Venez voir, ça vaut le coup d’œil !

Les lecteurs attentifs de l’Artisan gardois le savent déjà : à la rentrée 2015, c’est l’espace pédagogique nîmois de l’IRFMA qu’on inaugure, un premier bâtiment réunissant sept laboratoires pour les métiers de l’alimentaire, dix espaces techniques pour les métiers de services et deux ateliers froid/clim et électrotechnique. Un pôle innovant de formation, avec un centre de ressources ultra-moderne,dix salles de cours, huit salles informatiques et un centre de documentation multimédia. Et ce n’est pas fini : à la rentrée 2016, l’IRFMA accueillera un 2e bâtiment regroupant l’hébergement, la restauration et les bureaux administratifs. Coût de l’opération : 20,56 millions d’euros, financés à 80% par nos partenaires sans qui rien ne serait possible ! 

La réussite d’un projet, c’est une affaire collective et l’IRFMA en est un bel exemple, à condition que vous, les chefs d’entreprises artisanales, recrutiez des apprentis ! Et pour commencer, « oubliez vos a priori : l’apprentissage a vraiment changé ». Comme l’explique Marie-Claude ROUSSEL-BOUET, responsable de l’ancien CFA des Métiers et du futur Institut régional nîmois, « tous les feux sont au vert pour embaucher dans de parfaites conditions des jeunes au talent prometteur. L’État annonce toute une série de nouvelles mesures à venir : des aides directes et indirectes aux entreprises – et de notre côté, à la CMA 30, nous développons des offres de plus en plus qualitatives, avec un suivi renforcé des apprentis dans l’entreprise. Les contrats sont sécurisés, l’encadrement est personnalisé, les équipes pédagogiques sont renforcées… et à partir de la rentrée, les cours vont alterner théorie et pratique dans des locaux garantissant d’excellentes conditions d’enseignement et d’excellents résultats »

 

Recruter un jeune apprenti, rien de plus simple 

Que vous ayez trouvé ou non le candidat idéal, la CMA 30 est là pour vous aider dans toutes vos démarches. Si c’est votre première fois, contactez-nous au 04 66 62 80 00 et laissez-vous guider par nos conseillères. Et si vous êtes déjà « rodé », que vous avez trouvé votre jeune et que votre dossier est complet, contactez le FORECA au 04 66 62 80 23. Notre service des formalités d’entreprises et des contrats d’apprentissage vous libèrera des dernières contraintes administratives. À vous de jouer ! « Une centaine de jeunes comme elle sont à recruter cette année. On veut que le chômage baisse et que l’économie reparte ? Montrons l’exemple : recrutez et on vous accompagne ! »

Estelle MALIGES, Apprentie, va rentrer en 2ème année de CAP BIJOUTERIE/ JOAILLERIE à l'I.R.F.M.A. 30.

Gratuité des inscriptions

Autre avantage à savoir : l’inscription à la bourse de l’apprentissage est gratuite pour toute formation réalisée par l’IRFMA. Raison de plus d’en profiter. Créateur d’avenir professionnel, l’apprentissage est donc un investissement vraiment intéressant pour tous, avec au final, la chance d’avoir un jeune qualifié reconnaissantà vos côtés, formé à la culture de votre entreprise. Gagnant-gagnant !

Et pour les « non-jeunes » ?

À l’IRFMA, on va former tout le monde : des jeunes de 16 à 26 ans, et pour les autres, il y a tout un catalogue de formation continue en phase avec les besoins de l’entreprise. Du CTM (Certificat Technique des Métiers) au Brevet de Maîtrise en passant par le CTM et le BTM (Brevet Technique des Métiers), on vous spécialisera dans l’option de votre choix, que vous soyez salarié, dirigeant ou conjoint ! 

Parmi les offres 2015-2016 : des CTM, des BTM…

CTM et BTM

 Parmi les offres 2015-2016 proposées en formation initiale ou continue à l’IRFMA, deux nouveautés sont particulièrement intéressantes : le CTM « Vente alimentaire » et le BTM « Prothèse Dentaire » qui va remplacer le Bac Pro du même nom.

Un CTM, c’est un Certificat Technique des Métiers, délivré par la CMA 30, qui se prépare en 2 ou 3 ans, après la 3e, par la voie de l’apprentissage. Il est accessible aussi, pour les adultes, en VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ou par la formation continue. De niveau 5, ce titre correspond à une qualification d’ouvrier professionnel. Les diplômés peuvent ensuite viser un titre de niveau 4, comme le BTM par exemple.

Un BTM, c’est un Brevet Technique des Métiers, délivré par la CMA 30, après 2 années réussies d’apprentissage. De niveau 4, cette formation peut ensuite être complétée par un BM (Brevet de Maîtrise), tremplin vers la qualif’ de Maître-Artisan (lire p.8).

 

De tout pour tous, même pour les cédants

À l’IRFMA, il y aura tout ce dont vous avez besoin, y compris des formations pour sécuriser la transmission de votre entreprise. Reprendre des études alors qu’on pense à la retraite ? Mais pourquoi pas ! Avec l’offre de la CMA 30, vous réussirez là où d’autres ont échoué faute d’accompagnement. Ce n’est pas rien de transmettre son « bébé »…

 

« L’apprentissage est l’une des filières d’insertion professionnelle la mieux adaptée aux exigences du monde économique moderne, et la plus efficace pour lutter contre le chômage. C’est pourquoi, la Région Languedoc-Roussillon fait du développement de l’apprentissage une des priorités de son action ».

 

DAMIEN ALARY, Président de la Région Languedoc-Roussillon

FacebookTwitterGoogle Plus
Copyright 2015 - Atonis - Cassonade - Mentions légales
Ce site a été réalisé avec ADAPT~EASY
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.En savoir plusD'accord